Pourquoi une militante pour la gentillesse ?

 

Après que Gabriella a écrit son premier livre, Avec toute ma force, qui relate ses nombreuses expériences personnelles et douloureuses de harcèlement, elle a été invitée à des émissions de télévision aux États-Unis en tant qu’expert anti-harcèlement. Plus tard en 2012, Gabriella a entendu la nouvelle dévastatrice d’un garçon de sept ans s’étant suicidé parce qu’il avait été victime de harcèlement. Sa compassion et son désir de venir en aide à ceux qui souffrent d’isolement, de harcèlement, et qui sentent qu’ils n’ont pas leur place ici s’est alors intensifié. C’est à ce moment-là qu’elle décida de devenir une militante pour la gentillesse.

 

Sur la télévision nationale et à des réunions scolaires aux États-Unis, Gabriella raconte, « Reprenons nos idéaux. Reprenons nos valeurs ». Son slogan est : « Nous, en tant que société, avons lâché la balle de la Gentillesse Humaine®. M’aiderez-vous à la ramasser ? » #OsezÊtreGentil

 

Ainsi s’immisça la gentillesse dans la vie de Gabriella

 

C’est l’histoire d’un couple d’Anglais vivant au Pakistan, Helen et Harvey, et d’une petite fille qui vivait à proximité dans un orphelinat catholique.

 

Harvey était architecte et Helen faisait du bénévolat dans cet orphelinat.

 

Un jour, Helen de retour à la maison dit à Harvey que les 50 orphelins avaient besoin de vêtements et de couvertures et elle parla surtout d’une petite fille qu’elle voulait aider.

 

Gabriella était bien trop petite pour se souvenir de la manière dont ça s’est passé, mais ce couple se mit à aimer cette petite étrangère et finit par l’aider à trouver une famille adoptive qui l’attendait aux Pays-Bas.

 

En tant qu’orpheline, elle n’avait aucun papier, ce qui compliqua les choses pour Helen et Harvey! Mais ils n’abandonnèrent pas et c’est ainsi que « la balle de la gentillesse » fut lancée vers elle pour la première fois..

 

Vous aussi, vous connaissez une personne qui a pris un instant pour faire un geste de gentillesse et ÊTRE la différence dans votre vie.

 

Le voyage de la gentillesse continue

 

Gabriella van Rij, militante pour la gentillesse, est cette voix qui aide les gens à être heureux et à avoir confiance en ce qu’ils sont et en leur place dans le monde.

 

Au lieu de s’étendre sur tous les problèmes sociaux qui pèsent sur nos écoles, la mission de la Fondation Gabriella est de rendre plus forts les enfants, les parents, les professeurs et les éducateurs avec une solution simple en apparence : Un instant, une personne, une gentillesse, c’est tout ce qu’il faut pour ÊTRE la différence.

 

Initiatives de Gabriella

 

• Gabriella a joué un rôle crucial d’incitation au changement grâce aux conférences qu’elle a données à des réunions scolaires, à des communautés, et à des entreprises. Gabriella a dirigé et produit Our Silence Is Complicity (2014), un documentaire narrant les effets dévastateurs du harcèlement. Elle permet également à diverses voix d’être entendues grâce à des vidéos et à des audios. Apprenez-en davantage sur « Soyez entendu ».

 

Le programme Faites de la gentillesse votre choix en 4 étapes est une présentation révélatrice donnée à des réunions scolaires pour apprendre aux élèves à être propriétaires de leur unicité, à se battre pour eux-mêmes, et à devenir une force positive au sein de leur école. Faites venir Gabriella à votre école aujourd’hui !

 

La Carte de la gentillesse est une initiative de Gabriella van Rij pour répandre et promouvoir le mouvement de la gentillesse. Les lecteurs publient les histoires de leurs expériences de gentillesse, que ce soit en tant que bénéficiaire ou de donneur. Écouter des histoires relatant la manière par laquelle la gentillesse a pu toucher et changer des vies encouragera de nombreux autres à choisir la gentillesse. Comme Gabriella le dit souvent, « La gentillesse ne mène qu’à davantage de gentillesse ! » Téléchargez le travail scolaire de la Carte de la gentillesse pour la donner à des élèves allant du CM1 à la Terminale en tant que devoir de français ou de sensibilisation à la communauté.